Le vol, principal frein développement du vélo 

Le vol de vélo est un vrai fléau, freinant de nombreux usagers. Les chiffres de vol de vélo en France sont édifiants. Faisons le point sur la situation et les initiatives.

Etat des lieux et statistiques

Les chiffres fournis par le ministère de l'intérieur en partenariat avec la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), sont de :
500 000 vols par an ;
150 000 vélos retrouvés ;
seulement 3% restitués 🤦
Or le rapport du CNRS faisait état que pour 400 000 vols de vélos, 80 000 personnes renoncent au vélo à cause du vol. Des enquêtes "Cadre de vie et sécurité" sont publiées chaque année par l'Insee, comportant un volet sur les vols de vélos et leur typologie. Voici quelques chiffres issus de la dernière enquête publiée en 2018 : on peut notamment observer le pourcentage de ménages possédant un vélo qui ont subi un vol en fonction de leur lieu de vie.

Répartition des vols de vélo par taille des communes - Données source : enquêtes "Cadre de vie et sécurité"
Sans surprise, l'agglomération parisienne arrive en tête de ce triste classement, suivie par les villes de plus de 100 000 habitants. On observe en outre que seulement 23% des ménages victimes ont fait un dépôt de plainte auprès de la police. De même, seulement 14% des ménages victimes ont fait une déclaration à leur assurance. Il n'est pas précisé si la non déclaration était par manque d'information ou par manque de couverture. En revanche, après 16 mois, parmi les ménages ayant porté plainte, 55% ont été indemnisés et 40% n'étaient pas couverts.

Les protections

Les antivols, même s'ils ne resisteront pas face à un voleur ultra determiné, permettent de réduire les vols et de retarder une tentative. Et ils ne sont pas tous égaux en la matière. Nous vous recommandons de vous référer à la page bien documentée réalisée par la FUB sur le sujet.

Ensuite, encore faut-il savoir bien attacher son antivol et où stocker son vélo. Il existe des mesures simples à prendre à titre individuel pour rédurie le risque de vol. Vous pouvez consulter à cet effet notre fiche pratique.

Ensuite, nous avons vu que malgré les 150 000 vélos retrouvés, seuls 3% sont restitués à leur propriétaires d'après les chiffres de la FUB et du ministère de l'intérieur. La meilleure méthode pour faire augmenter ce pourcentage est le marquage des vélos. Compatible avec la plupart des vélos, peu onéreux, il permet non seulement de faciliter la récupération de son vélo, mais aussi de dissuader les voleurs, qui devront gratter le cadre pour le recel.

Un vélo avec un bicycode gravé sur le cadre Un marquage Paravol sur le cadre - Photo : https://paravol.org//
Il en découle une autre attitude importante à avoir lors de l'achat d'un vélo d'occasion. Tout d'abord, si le vélo est récent, il faut exiger une facture ou preuve d'achat, qu'il est rare de ne pas conserver pour l'achat d'un beau vélo récent. Ensuite, il faut vérifier qu'il n'existe pas un marquage effacé.

Enfin, il existe des initiatives en matière de suivi GPS, avec des capteurs placés à l'intérieur du vélo de façon invisible. Ces technologies sont encore en cours d'amélioration, et nous travaillons actuellement à pouvoir vous proposer prochainement une solution pertinente.

Le manque d'endroits sécurisés

De l'ampleur de l'essor actuel du vélo et du vélotaf découle un enjeu majeur, celui du stationnement sécurisé des vélos. Vous l'avez sûrement constaté dans votre ville, les rares stationnements spécifiques au vélo sont souvent surchargés ou alors mal sécurisés. La loi s'est pourtant adaptée dès 2012, et les copropriétés et bailleurs sociaux sont incités à s’équiper d’un local vélo sécurisé. Il est ainsi obligatoire de réaliser un espace de stationnement des vélo dans les immeubles d’habitations neufs ayant un parc de stationnement automobile réservé aux occupants, ainsi que dans les bureaux.

Il existe également des solutions, qui se mettent progressivement en place dans les villes auxquelles on donne les moyens pour le développement du vélo. Citons par exemple les box sécurisés, dont voici un exemple ci-dessous.

Une vélotafeuse utilisant un box à vélos sécurisé dans la ville de Grenoble Un box à vélos à Grenoble - Photo : Caroline Thermoz-Liaudy

A titre d'exemple, la ville de Paris est en train de déployer plusieurs dispositifs pour essayer de rattraper son retard en la matière. Si cette solution apparait comme une solution à court terme pour remédier au problème de la sécurité des parkings, comment envisager l'explosion du nombre de vélo qui se profile  Le nombre de place sécurisée disponible va vite devenir insufisant. La prolifération de ce genre de structure sur les trottoirs ou place de staionnement va-t-elle dans le sens de l'histoire de l'urbanisme ?

Enfin, le dispositif Alveole, porté notamment par la FUB, permet d'obtenir des subventions pour la construction de structures dédiées au vélo. Le site du projet étant hors service au moment de la rédaction de cet article, nous conseillons de vous reporter à la page dédiée sur le site de la FUB.

A ce jour, les progrès restant à faire sont nombreux et cruciaux, comme le souligne Olivier Schneider dans une interview lors du lancement du plan 2019-2020 du programme Alveole : "90% des 100 000 répondants à l’enquête Parlons Vélo estiment que les vols de vélo sont fréquents et craignent pour la sécurité de leur monture".

L'assurance pour le vol de vélo

Nous avons vu l'ampleur des vols de vélo en France. Le coût du risque associé est ainsi très élevé, et rédhibitoire pour les assurés si les garanties sont trop élevées. En effet, il deviendrait rapidement plus intéressant de simplement placer de l'argent de côté chaque année plutôt que de payer une prime trop élevée. Il existe ainsi un cercle vicieux pour les compagnies d'assurances sur le sujet du vélo, qui est bien illustré dans le rapport du CNRS de 2003, qui reste tout à fait d'actualité.

Schéma du cercle vicieux de l'assurance et du vélo Le cercle vicieux de l'assurance - Rapport IFRESI-CNRS 2003
L'objectif principal est donc de parvenir à réduire les vols afin de maitriser le risque, en imposant des mesures de précaution telles que la nécessité d'avoir un bon antivol homologué et de marque son vélo. Ces mesures permettent de réduire les vols et donc la prime d'assurance, et tout le monde s'y retrouve.

Ensuite, la plupart des assurances habitation couvrent les vélos s'ils sont stockés dans votre logement, ce qui n'est que rarement le cas. A titre d'illustration, seulement 6% des vols de vélos du rapport d'enquête de l'INSEE était liés à un cambriolage ou un vol sans effraction au domicile. Les cas où les assurances habitation traditionnelles entrent en jeu sont donc très restreints. Certaines proposent des options pour élargir la couverture des biens aux dépendances ou parties communes, mais rarement sur la voie publique.

Il existe également des assurances spécifiques pour le vélo, qui peuvent couvrir le vol sur la voie publique. Toutefois, elles sont souvent proposées par des courtiers spécialisés uniquement dans cette activité, qui n'ont pas l'envergure d'un acteur de l'assurance habitation. De plus, même au sein de ces contrats, il peut exister des exclusions significatives, telles que les horaires de 23h à 7h du matin qui ne sont pas couverts. C'est-à-dire que si vous n'avez pas de local vélo sécurisé, ou d'emplacement dans votre appartement, vous devez vous débrouiller. La notion de fidélité y est enfin toute relative, puisque le seul produit est le vélo, et il n'existe aucune marge de manoeuvre.

Chez Cylantro, nous avons la volonté de protéger votre mobilité active à vélo. Ceci nous permet de vous accompagner dans la durée et de mieux comprendre et anticiper vos besoins. Notre garantie vol vous couvre donc 24h/24, 7j/7, y compris sur la voie publique. En parallèle, nous oeuvrons à la réduction des vols au niveau global, en soutenant les associations vélos, en promouvant les bonnes pratiques, et en appuyant le déploiement d'espaces de stockages sécurisés. L'objectif sera donc de participer à l'amélioration de la situation, pour ensuite progressivement améliorer les garanties proposées afin de refléter cette évolution favorable pour tous.

En savoir plus sur Cylantro

Articles récents

Le port du casque à vélo, pour ou contre ?

Le casque, réel intéret ou frein au développement du vélo ? Les débats ayant fait rage autour du port du casque à vélo, notamment dans le cadre de la loi mobilités, il est parfois difficile de s'y retrouver entre les différents arguments.

Les bienfaits du vélotaf pour la santé

Vous l'avez sûrement déjà entendu, le vélotaf, c'est bon pour la santé. Toutefois, parfois certaines inquiétudes perdurent, ou bien l'intensité des bienfaits du vélotaf est minorée. Etudes scientifiques à l'appui, étudions les bienfaits réels du vélotaf, au-delà des a priori et des approximations.